Journée de la justice internationale pénale

Plusieurs États ont adopté le 17 juillet 1998 le Statut de Rome de la Cour pénale internationale. Ce traité international permettait la création de la première juridiction permanente vouée à juger les responsables présumés de crimes internationaux graves comme les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité, les génocides.

Cette initiative a été portée par ce que l’on appelle les « puissances moyennes », avec le Canada en tête et par une majorité de pays en voie de développement.

La Cour a débuté ses activités quatre ans plus tard (2002) sans l’appui des grandes puissances que sont les États-Unis, la Chine, la Russie, l’Inde et Israël. Un fait particulier dans l’ensemble des actions internationales qui démontre toutefois une prise de conscience collective et une détermination à afficher une tolérance zéro sur les tragédies vécues aux Balkans et au Rwanda dans les années 1990 et la portée réduite des tribunaux pénaux internationaux ad hoc créés par les Nations Unies.

Pour en savoir davantage sur l’institution… et pour en connaître plus sur les actions entreprises dans le cadre du partenariat canadien.