Une femme de cœur attentive aux autres

Tout un parcours…

Une femme de cœur attentive aux autres

Sous l’influence de sa mère, qui maîtrisait à merveille l’art de l’hospitalité, Eulalie démontre rapidement ses aptitudes « à avoir l’œil ouvert aux besoins des autres ». Elle a à cœur le bien-être des autres et le souci de contribuer à leur bonheur. Ce souci tout au cours de sa vie se traduit par des soins attentifs et délicats envers les enfants, les personnes malades, les sœurs de la communauté, les voisins, les membres du clergé. Elle sait agrémenter ses actions par plusieurs gâteries au sirop d’érable, marmelade à l’orange et des repas spéciaux…, même si les moyens financiers de la communauté sont limités.

Cette attention aux autres se manifeste aussi dans sa façon d’aborder l’éducation. Elle a comme souci premier de former l’enfant au bon usage de sa liberté, au sens de la responsabilité et de la justice et à la loyauté. La liberté de l’enfant est guidée et soutenue. Elle s’exerce réellement, même chez les plus jeunes élèves. On propose, mais on n’impose pas. On fournit les occasions propices au choix et à l’initiative, aussi bien dans l’organisation d’une célébration religieuse que dans celle d’une journée de congé.

« … jamais elle ne se serait permis de ridiculiser les enfants ou de les approcher de façon hautaine » ce qui impressionnait tout le monde autour d’elle, y compris les enfants.

Découvrez nos autres affiches