Pourquoi un oratoire à la Vierge Marie?

Cour arrière « Un esprit sain dans un corps sain »

Outre la cour de récréation avec les installations pour les jeux, les jardins de fleurs, de fruits et de légumes et les animaux, on retrouve sur la propriété des SNJM, le cimetière et l’oratoire à la Vierge Marie.

Peu de traces écrites racontent l’histoire de la présence de cet oratoire à la Sainte Vierge. Cependant, les photographies de la cour arrière confirment que celui-ci a été déplacé selon les époques. Comme on le voit sur la photo de l’affiche, il est présent dans la cour de récréation. Puis, on le voit apparaître dans le cimetière. Une délibération du conseil local en avril 1922 signale que l’oratoire sera reconstruit après avoir été emporté par le vent, sans indiquer toutefois sa nouvelle localisation.

Dérivé du mot latin « orare », le terme oratoire désigne la prière. Cette appellation fait référence à un lieu consacré à la prière. Il peut prendre diverses formes : monument, pièce ou petit édifice. Dédié à un saint ou à la Vierge Marie, l’oratoire appelle le passant, le pèlerin ou le résidant à la prière ou, tout simplement, à s’accorder du temps de réflexion.

La présence d’un oratoire à la Vierge Marie sur le terrain des SNJM s’avère tout à fait naturelle. Déjà par le nom de la congrégation, on comprend la piété à la Vierge Marie. Mère Marie-Rose, fondatrice de la congrégation, vouait une grande dévotion à la Sainte Vierge. Elle la priait régulièrement. Cette ferveur envers la Vierge Marie au sein de la congrégation se manifeste de plusieurs façons, notamment en procédant au renouvellement des vœux des religieuses le 8 décembre, jour de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie.

 

Découvrez nos autres affiches