SNJM General Fr

    Signature

Souvenirs-Chapitre general 2016 SNJM

section right home 2 boites

3btn-1-hover 3btn-1

 3btn-33btn-3-hover

Mélodie Dufresne - Biographie

MelodieDufresne2

Mélodie Dufresne
Soeur Marie-Agnès
1809-1881

Son enfance

Mélodie Dufresne est née à Beloeil le 9 novembre 1809. Elle est la deuxième enfant de Jean-Baptiste Dufresne dit « maître forgeron » et de Ursule Poirier. La famille compte quatorze enfants dont huit seulement survivront. Situation privilégiée pour l'époque, M. Dufresne défraie le coût du cours classique pour ses garçons et deux années de pensionnat pour ses filles.

Mélodie fréquente d'abord l'école du village et poursuit ensuite sa formation au pensionnat Saint-Denis-sur-Richelieu, chez les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame.

À Beloeil avec Eulalie Durocher

En 1825, elle rencontre pour la première fois Eulalie Durocher (Mère Marie-Rose). Les deux jeunes filles sympathisent immédiatement. Peu après une tentative de vie religieuse chez les Soeurs de la Congrégation de Notre-Dame, en 1833, Mélodie est invitée à venir seconder Eulalie au presbytère de Beloeil. Un même désir de consacrer leur vie à Dieu les rapproche. Jusqu'en 1843, elles mettront leur compétence et leur créativité au service de la paroisse Saint-Mathieu, à Beloeil, et elles collaboreront à la mission des Pères Oblats de Marie-Immaculée.

Vie à Longueuil

En 1843, Eulalie et Mélodie sont invitées par Mgr Ignace Bourget à se rendre à Longueuil rejoindre Henriette Céré, institutrice à l'école de la Fabrique. Cette maison est désignée comme le « berceau de la Communauté » des Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie vouée à l'éducation des jeunes. Elles y demeureront jusqu'en août 1844 alors que le couvent de Longueuil est prêt à les accueillir.

Le 8 décembre 1844, les trois fondatrices prononcent leurs vœux dans l'église Saint-Antoine-de-Padoue, à Longueuil. Mélodie prend le nom de Soeur Marie-Agnès. Toute sa vie, elle s'appliquera aux tâches qu'on lui confie: tenue de maison, couture, dessin et arts d'agrément. Les réalisations de son talent d'artiste lui sont une source de joie.

Maîtresse des travaux des élèves, elle leur attribue des charges de confiance. Si elle se montre parfois trop exigeante, elle sait s'excuser avec grande humilité. Un coeur généreux, le souci du beau et une grande sensibilité viennent atténuer des difficultés de caractère manifestées dès son jeune âge. «Elle était raide, mais nous disions: 'C'est une sainte'», affirme une ancienne élève.

Vers l'au-delà

La mort de Mère Marie-Rose, en 1849, a laissé un grand vide dans le coeur de Soeur Marie-Agnès. C'est en Dieu qu'elle a trouvé force et espérance pour maintenir l'esprit vivant de la fondatrice. « Mystique de Jésus » comme ses compagnes l'ont surnommée, elle a vécu le renoncement et la prière dans l'offrande de sa vie d'enseignante, d'artiste et de religieuse. Elle est décédée à l'âge de 72 ans, le 22 décembre 1881.

Version imprimable




 

e-max.it: your social media marketing partner

Inscription à l'infolettre

Abonnez-vous à notre liste d'envois et recevez notre infolettre dès sa parution.

Contactez-nous

Administration générale SNJM

80, rue St-Charles Est, Longueuil, Québec, Canada

- Téléphone:  +1 450 651-8104

- Télécopieur:  +1 450 651-8636

- Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Médias sociaux

Suivez-nous sur ces réseaux sociaux pour être à l'affût des plus récentes nouvelles!

Demande de prière

Cliquez ici pour accéder au formulaire de demande de prière.

Vous êtes ici : Accueil À propos de nous Notre histoire Pionnières Mélodie Dufresne About us Mélodie Dufresne - Biographie