SNJM General Fr

    Signature

Souvenirs-Chapitre general 2016 SNJM

section right home 2 boites

3btn-1-hover 3btn-1

 3btn-33btn-3-hover

Henriette Céré - Biographie

HenrietteCereHenriette Céré
Sœur Marie-Madeleine
1804-1885

Son enfance

Henriette Céré est née à Longueuil, le 20 août 1804, de François-Xavier Céré et de Ursule Brun dont l'ancêtre a survécu à la déportation acadienne. Elle est la troisième d'une famille de 17 enfants. Elle reçoit son éducation de base de monsieur Jean-Marie Cherrier, futur avocat. Elle fréquente ensuite le couvent de Boucherville tenu par les Soeurs de la Congrégation Notre-Dame.

Sa vie de jeune femme

À 19 ans, Henriette est admise chez les Hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Montréal. Atteinte de typhoïde, elle doit revenir au foyer. À 22 ans, elle est devenue l'institutrice attitrée de la famille et de presque tous les enfants du Rang de la Savane. À sa demande, son père construit une petite école sur la propriété familiale. Grâce à sa bonne renommée, en 1838, le curé Manseau l'invite à enseigner à l'école de la Fabrique où elle obtient un réel succès.

Une fondation à Longueuil

Henriette rêve toujours de devenir religieuse. Le 28 octobre 1843, elle accueille dans son école deux compagnes: Eulalie Durocher et Mélodie Dufresne. Ce sera l'origine de la Congrégation des Soeurs des Saints Noms de Jésus et de Marie. La vie s'organise progressivement. À 39 ans, c'est tout un défi pour cette femme entreprenante de s'adapter aux exigences de la vie communautaire et de l'obéissance religieuse.

Maîtresse du pensionnat, sœur Marie-Madeleine s'occupe des grandes élèves. Elle est aussi chargée d'une classe chez les externes. Quoique sévère pour la discipline, elle respecte les enfants qui apprécient son dévouement et ses attentions. Créative, elle sait les amuser et les intéresser; elle a toujours une histoire à raconter. Elle enseigne merveilleusement bien la lecture. Elle a une prédilection pour les pauvres, les orphelins, les malades, les déshérités de fortune et d'intelligence. Son souci du succès scolaire et de la formation morale de leurs filles rassure les parents. Son expérience pédagogique est précieuse pour les jeunes professes et les novices.

Expansion de la Congrégation

Le 17 août 1848, avec trois compagnes, elle participe à la fondation de Saint-Timothée. Elle organise la maison et les classes et s'emploie à enjoliver le vaste terrain du couvent. Elle contribue également à l'expansion des couvents de Saint-Roch-de-l'Achigan et de Verchères, lieu de naissance de sa mère.

Ses derniers jours

Un rhumatisme inflammatoire l'afflige périodiquement. Retraitée à Longueuil, elle rend divers services. Elle se plaît à raconter son passé, les incartades de sa jeunesse, les débuts de la Communauté. On lui témoigne de la considération. Elle mourra le 9 janvier 1885 à l'âge 80 ans.

À sa mémoire

À Saint-Hubert, 6345 chemin de Chambly, le Centre d'Accueil Henriette Céré, résidence pour personnes âgées, commémore la mémoire de cette femme compatissante. Le lieu géographique correspond approximativement au Rang de la Savane où elle enseignait jadis.

Version imprimable

 

 

 

e-max.it: your social media marketing partner

Inscription à l'infolettre

Abonnez-vous à notre liste d'envois et recevez notre infolettre dès sa parution.

Contactez-nous

Administration générale SNJM

80, rue St-Charles Est, Longueuil, Québec, Canada

- Téléphone:  +1 450 651-8104

- Télécopieur:  +1 450 651-8636

- Courriel: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Médias sociaux

Suivez-nous sur ces réseaux sociaux pour être à l'affût des plus récentes nouvelles!

Demande de prière

Cliquez ici pour accéder au formulaire de demande de prière.

Vous êtes ici : Accueil À propos de nous Notre histoire Pionnières Henriette Céré About us Henriette Céré - Biographie